Marche pour la Vie : succès sous la pluie

Marche pour la Vie : succès sous la pluie

Paris Vox – Paris Vox s’est rendu à la Marche pour la Vie qui se tenait ce dimanche 21 janvier entre la place Dauphine et le Trocadéro.


Le rendez-vous est fixé à 14h30 place Dauphine. Plusieurs intervenants prennent alors la parole avant de se mettre en marche. Le président d’ « Alliance Vita », Tugdual Derville prend la parole. Il est ensuite suivi par Maître Jérôme Triomphe, l’avocat des parents de Vincent Lambert. Maître Triomphe a souhaité rappeler que le cas de Vincent Lambert dépassait sa propre personne. Le dernier discours était donné par la Présidente de « Choisir la Vie », Cécile Edel. 

La sonorisation n’est pas des meilleures et ne permet pas une écoute optimale des discours, de plus la météo, très pluvieuse, n’incite pas les gens à attendre patiemment les discours.

Avant le départ de la marche, les Femen se sont signalées par leur présence. Heureux hasard ou rendez-vous planifié, de nombreux journalistes, comme les équipes de « Quotidien » par exemple, étaient à proximité du lieu où l’action des activistes féministes et anti-catholiques a eu lieu…

La manifestation démarre finalement vers 15h40, une bonne heure après l’heure du rassemblement qui est massif. La pluie n’a semble-t-il pas douchée les bonnes volontés. La manifestation est scindée derrière 6 banderoles. En fin de cortège, l’association « SOS Tout Petits » propose aux gens de faire un rosaire et de prier. L’ambiance est tout autre dans les autres divisions du cortège. Plusieurs slogans interpellent le chef de l’État. “Manu, la vie n’est pas un dû”, “Macron touche pas aux embryons”. D’autres slogans interpellent Marlène Schiappa :”Marlène pourquoi la vie te gêne ?”.

Les musiques diffusées dans les camions sono sont très actuelles et diverses, on peut entendre pêle-mêle de la techno où les chansons de Johnny Hallyday.

Le cortège éclate rapidement après son arrivéa place du Trocadéro. Nombreuses sont les personnes a filer directement dans le métro et à ne pas se rendre vers la scène disposée sur la place. Sur cette dernières après quelques discours, des artistes reprennent des chansons populaires françaises détournées en chanson pro-vie.

Les organisateurs annoncent 40 000 manifestants. Chiffre que nous n’avons pas été en mesure de vérifier.

Fermer le menu