Des agriculteurs aveyronnais ouvrent leurs propres supermarchés en Ile-de-France

Des agriculteurs aveyronnais ouvrent leurs propres supermarchés en Ile-de-France

Paris Vox – Rompre avec la toute-puissance de la grande distribution et ses marges indécentes, réduire les intermédiaires, créer un lien directe entre producteurs et consommateurs, c’est dans cette optique que se multiplient les initiatives de création de supermarchés entièrement gérés par les agriculteurs eux-mêmes.


Après Herblay, la coopérative Unicor, regroupant près de 9000 producteurs, ouvre un second magasin dans le Val d’Oise à Saint-Gratien cette fois. «Les Halles de l’Aveyron», ouvertes en 2014 à Herblay dans le Val d’Oise, sont déjà une grande réussite. Les agriculteurs espèrent que cette nouvelle enseigne connaisse le même succès. Une initiative qui correspond à une demande croissante des consommateurs, de plus en plus soucieux du contenu de leur assiette, échaudés par de nombreux scandales sanitaires, et qui aspirent à toujours plus de traçabilité et d’authenticité.

Dans les rayons de la nouvelle implantation, tout est « Made in Aveyron », viande, charcuterie, fromages, vins et gâteaux  ! Une diversité de produits qui correspond à une nécessité d’adaptation aux habitudes d’achat et de consommation des franciliens qui veulent trouver à un même endroit de quoi composer l’ensemble de leur repas.

Grâce à cette nouvelle forme de supermarchés, les producteurs sont mieux rémunérés, ce que perçoivent fort bien les clients, prêts à payer « un peu plus cher » qu’ailleurs des produits plus « éthiques ».

 

Fermer le menu

Chroniques
Une fin du monde sans importance