Essonne : l’élection de Manuel Valls validée par le Conseil Constitutionnel

Essonne : l’élection de Manuel Valls validée par le Conseil Constitutionnel

Paris Vox – Le Conseil constitutionnel a validé l’élection extrêmement serrée de M. Manuel Valls  dans la 1ère circonscription de l’Essonne. Les requêtes déposées par Mme Farida Amarani, M. Ulysse Rabate (candidats de La France insoumise ) et M. Gautier Alignac (candidat sous l’étiquette « divers ») ont été rejetées.


L’ancien Premier ministre l’avait emporté de seulement 139 voix contre Mme Amrani lors d’un second tour particulièrement tendu et houleux  le 18 juin dernier ? La candidate LFI et ses avocats avaient alors contesté, pour diverses raisons, la validité de 141 suffrages.  Mais le Conseil Constitutionnel, qui a bien constaté certaines irrégularités, a toutefois estimé que « les suffrages irréguliers restant en nombre inférieur à l’écart de voix entre les deux candidats du second tour, cette irrégularité ne saurait conduire à l’annulation des opérations électorales ».

Soulagement donc pour Manuel Valls qui, dans un communiqué, dit avoir pris « acte  » mais « sans surprise » de cette décision du Conseil Constitutionnel , soulignant que ce dernier avait ainsi pu « mesurer en toute indépendance l’inanité totale des arguments invoqués ».

Le Conseil a également confirmé l’élection de M. Benjamin Griveaux dans la 5ème circonscription de Paris en rejetant la requête présentée par M. Julien Bayou, candidat EELV.