Un rapport parlementaire sur l’action de l’Etat dans le 93

Un rapport parlementaire sur l’action de l’Etat dans le 93

Paris Vox – Plusieurs députés mènent une mission parlementaire sur le fonctionnement des institutions étatiques en Seine-Saint-Denis.


Un département régulièrement dans l’actualité…

La Seine-Saint-Denis fait l’objet de nombreuses subventions depuis bien des années. D’aucuns pensent que cela ne permet pas de solutionner les choses. Les gouvernements s’enchaînent et les « plans banlieues » avec eux.

Le 93 fait régulièrement l’actualité pour des problèmes d’insécurité et de trafics divers. L’action de l’Etat est souvent critiquée que ce soit par les habitants ou différents organes (syndicats, milieu associatif…).

Est-ce ce constat qui a poussé les députés François Cornut Gentille (Les Républicains) et Rodrigue Kokouendo (La République En Marche) à mener une mission parlementaire sur le fonctionnement de la justice, de l’éducation ou encore de la police en Seine-Saint-Denis ?

Cette mission consiste à étudier les missions régaliennes de l’Etat et la manière dont elles sont menées dans ce département « difficile ».

 

Le député François Cornut Gentille, qui sera accompagné d’autres députés (7 au total), affirme ainsi sa volonté : « On veut regarder comment l’Etat travaille dans trois domaines : l’Éducation nationale, la Justice et la Sécurité en Seine-Saint-Denis »


La première interrogation sur le département situé au nord de Paris concerne le nombre d’habitants. Si l’INSEE estime la population à 1,6 millions, certaines sources estiment que la population pourrait être en réalité de 1,9 millions.

Procédé

Comme dans de nombreuses missions parlementaires, les députés mèneront des auditions d’experts et de professionnels. Des « tables rondes » sur les trois thématiques seront organisées. À l’issue de ce travail préliminaire, les membres de la commission devraient émettre des préconisations pour l’été 2018. Le rapport et les préconisations devraient faire l’objet par la suite d’une commission de suivi. Si la volonté des députés semble importante, rien n’indique quelles seront les conséquences concrètes de leur travail. S’il y en a…

Fermer le menu