Football : Paris puissance sept !

Football : Paris puissance sept !

Paris Vox – Après la victoire plutôt facile contre le FC Nantes, Paris renouait en ce 22 novembre avec la Ligue des Champions. L’adversaire du soir était le FC Celtic Glasgow. Lors du match aller et premier match de sa campagne européenne le Paris Saint-Germain s’était facilement imposé 5 à 0. De quoi aborder la rencontre sereinement, mais il convenait de rester sérieux pour s’imposer.


Contexte et début de match 

La composition du PSG est classique. Cela ressemble au onze type des derniers matchs avant la trêve internationale. Dans l’après-midi, les jeunes parisiens ont montré le chemin à leurs aînés en s’imposant dans les dix dernières minutes du match (score final 2-0).

La partie démarre sans round d’observation. Le Celtic, qui vient d’obtenir un corner, ouvre le score sur une belle reprise de Moussa Dembele. L’attaquant exulte. On peut le comprendre, marquer ici doit avoir une saveur particulière pour ce jeune joueur talentueux formé au PSG.

Le Parc des Princes prend un sérieux coup de froid. Le club de la capitale reprend rapidement sa marche en avant après quelques minutes où il se cherchait.

Neymar égalise, lancé par Rabiot. Le Celtic aura mené 8 minutes. D’aucuns se disent que Paris va désormais lancer sa machine à marquer. Ils ont raison !

Neymar double la mise d’un tir croisé. Cavani inscrit quelques minutes après le but du 3-1.

Le Parc des Princes, qui avait déjà retrouvé ses chants, est dorénavant totalement délivré. Mbappé, pas avare en efforts depuis le début de la partie, inscrit 10 minutes avant la mi-temps le but du 4-1.

La mi-temps est sifflée. Certains regrettent le but encaissé, c’est en effet le premier but encaissé par le PSG dans cette campagne européenne.

Paris puissance sept !

Pendant 30 minutes, Paris gère son avantage et le Celtic contient comme il peut la furie parisienne. Mais le meilleur semble à venir, Paris inscrit trois nouveaux buts en moins de 15 minutes. Verratti, Cavani et Alves sont les buteurs de la seconde partie de la mit-temps.  Les joueurs du Celtic ne sont pas les seuls à mal digérer ce septième but. Ainsi, le score reste bloqué à 6-1 à la télévision alors qu’il est bien de 7 à 1 ! Le mode Paris puissance sept est enclenché !

Paris devient l’équipe avec la meilleure attaque en phase de poule de C1 et demeure leader de sa poule. Ce dimanche direction Monaco, pour un match important en vue de l’obtention du titre de champion.