A Paris, on ne pourra pas louer plus de 120 nuitées par an via Airbnb - ParisVox

A Paris, on ne pourra pas louer plus de 120 nuitées par an via Airbnb

Paris Vox – Critiquée par les professionnels de l’hôtellerie pour « concurrence déloyale », accusée par la mairie de Paris de « faire pression » sur le marché du logement,  la plateforme de location entre particuliers Airbnb a annoncé qu’elle  limiterait désormais à 120 nuitées par an la possibilité de location dans la capitale.


L’entreprise a expliqué son choix par ces mots : « Airbnb, en tant qu’acteur responsable, a décidé de mettre en place la limite automatique de la durée annuelle de location des logements dans le centre de Paris pour favoriser un tourisme responsable et durable  ».

Cette nouvelle mesure sera effective dès janvier 1918, elle ne concernera cependant que les arrondissements du centre parisien. Elle a déjà été mise en place dans d’autres villes comme Londres ou Amsterdam.

Une initiative jugée insuffisante par la Mairie de Paris qui estime qu’elle devrait s’appliquer à l’intégralité des arrondissements parisiens, arguant que la loi est la même partout et que les « plateformes  » ne peuvent pas décider des zones où ils entendent l’appliquer.

Pour se défendre, Airbnb  affirme avoir apporté 1,7 milliards d’euros à l’économie parisienne et  collecté 12 millions d’euros en taxe de séjour auprès de ses hôtes parisiens, au bénéfice de la ville de Paris.

© ParisVox.info 2016 - Dépêche libre de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine.
PARTAGEZ L'ARTICLE :
Toxicomanes dans le
Un musée numérique
Notez cet article :