Faire un don
37 tricycles immobilisés par la police après contrôle

37 tricycles immobilisés par la police après contrôle

Paris Vox – Les tricycles de transport pullulent dans Paris. La préfecture de Police a mené une grande opération de contrôle de ces véhicules. Beaucoup d’infractions ont été constatées…


Les tricycles de transport sont rarement utilisés par les franciliens. Ils sont bien souvent disposés à proximité des axes touristique de la capitale. Ainsi, ils sont un moyen de transport de choix pour les touristes. Plus amusant que le métro et moins sérieux que les taxis ou les VTC.

On dénombrerait 500 tricycles à Paris.

Face à ce nouveau mode de transport, de nombreuses critiques s’élèvent. Les taxis, déjà fortement concurrencés par les VTC de type Uber et les Motos taxis, voient dans ce mode de transport une concurrence déloyale. C’est même devenu un lieu commun chez certains chauffeurs de taxis d’accuser les tricycles de ne pas être en règle. Cette profession étant considérée comme du transport de personnes, elle est pourtant hautement réglementée.

La préfecture de police de Paris a lancé hier, vendredi 27 octobre, une opération de contrôle de l’activité des tricycles. Il convenait de vérifier si les véhicules étaient en conformité avec la législation. Présence des plaques minéralogiques (pour les véhicules électriques de certaines puissances), assurance couvrant les risques professionnels et l’attestation de formation applicable au transport de personnes.  Vérification également de la puissance du véhicule. Lors du contrôle, en cas d’infraction ou d’absence de documents, le tricycle “peut faire l’objet d’une immobilisation, période durant laquelle le propriétaire devra justifier de la conformité de son véhicule et dans ce cas,pourra le récupérer. Dans la négative, il sera procédé à la destruction du véhicule”.

Lors de l’opération de contrôle, “les véhicules contrôlés n’avaient aucun certificat de conformité et présentaient des modifications techniques substantielles (modification du
châssis, branchement électriques dangereux..), ce qui a conduit à leur immobilisation. 37 engins ont ainsi été immobilisés par les services de police.” Au vu du nombre d’infractions constatées ce genre d’opération de contrôles devrait être généralisé.

Hasard ou peur du contrôle, nous n’avons observé aucun tricycles sur les Champs-Élysées ce matin, alors que l’on en croise plusieurs dizaines habituellement.