Saint Germain en Laye : un homme meurt écrasé par une tractopelle

Saint Germain en Laye : un homme meurt écrasé par une tractopelle

Paris Vox – Lundi 23 octobre, dans la ville de Saint Germain en Laye, un chef de chantier est décédé. Il a été écrasé par une tractopelle. 


Il était après 14 heures à Saint Germain en Laye ce lundi 23 octobre. Des ouvriers s’affairaient sur un chantier dans le cadre de travaux de canalisations nécessitant l’utilisation d’une tractopelle. Ces travaux ont lieu non-loin du camp des loges, le centre d’entrainement des joueurs du Paris Saint-Germain. Ces travaux semblaient banals et rien ne pouvait laisser envisager le drame qui allait se jouer.

Alors qu’il conduisait sa tractopelle, le chauffeur de cet engin n’a pas vu son collègue, le chef de chantier, qui se trouvait derrière la machine. Dans une manœuvre de marche arrière, le chauffeur a alors roulé sur son collègue. Sans rentrer dans trop de détails sordides, rappelons qu’une tractopelle peut peser aisément  8 000 kilos.

Les secours sont rapidement intervenus sur les lieux du drame. Mais lorsque ceux-ci sont arrivés, le chef de chantier était déjà en arrêt cardio-respiratoire. Les tentatives des secours pour réanimer l’homme se sont révélées vaines.

Les policiers du commissariat de Saint-Germain en Laye dépêchés sur place ont placé en garde à vue le chauffeur de la tractopelle. Ce dernier, âgé de 66 ans, aurait subi un test d’alcoolémie qui se serait révélé positif. Son chef d’inculpation est homicide involontaire.

Le corps du chef de chantier, âgé de 46 ans, a été emmené à l’institut médico-légal de Garches. Là-bas, un médecin est chargé de réaliser une autopsie du défunt.