Sonya Nour mise à pied après des propos ambigus sur l’attaque terroriste de Marseille

Sonya Nour mise à pied après des propos ambigus sur l’attaque terroriste de Marseille

Paris Vox – Sonya Nour, collaboratrice de la Mairie de la Courneuve (Seine-Saint-Denis), a été mis à pied suite à ses propos tenus sur internet concernant l’attaque terroriste ayant eu lieu dimanche à Marseille.


Tout commence lundi 2 octobre au matin, Sonya Nour, collaboratrice auprès de la ville de La Courneuve, écrit sur son Facebook :

« Quand un martyr égorge une femme et poignarde une autre, là ça fait du bruit. Terrorisme, du sang, civilisation, bla bla bla… Par contre, que le terrorisme patriarcal nous tue tous les deux jours, on l’entend moins votre grande gueule. »

Ces propos suscitent rapidement l’incompréhension de nombreux internautes et dirigeants politiques.  Alertés sur les réseaux sociaux le maire de la Courneuve se désolidarise rapidement de sa collaboratrice.

Un communiqué de presse est mis en ligne sur le site internet de la ville de la Courneuve :

Communiqué du maire, Gilles Poux, au sujet des déclarations excessivement graves tenues sur les réseaux sociaux par une collaboratrice de la collectivité.

« Ce matin, j’ai été informé des déclarations excessivement graves tenues sur les réseaux sociaux par Madame Sonya Nour, une collaboratrice de la collectivité.

Ces propos, qui minimisent et banalisent des actes de terrorisme d’une sauvagerie inouïe, ne méritent que la condamnation.

Je pense particulièrement aux familles de ces deux jeunes femmes lâchement assassinées à Marseille ce dimanche, qui doivent être légitimement révoltées.

Face à cette situation inédite et intolérable, j’ai décidé sans attendre de lancer une mesure disciplinaire accompagnée d’une suspension à effet immédiat à l’encontre de Madame Sonya Nour, en attendant que l’instruction administrative aboutisse.

J’ai engagé cette procédure avec d’autant plus de détermination que ces faits s’inscrivent en totale contradiction avec les valeurs de solidarité et de justice portées par notre municipalité ». 

Sonya Nour à depuis supprimé son message mais appelle au soutien contre les « fachos » responsables selon elle de sa mise à pied dans les deux messages suivant :

Rappelons que le terroriste en situation irrégulière sur le territoire nationale a poignardé mortellement deux jeunes femmes en gare de Saint Charles à Marseille avant d’être tué par des militaires en faction.

Fermer le menu