La fontaine du marché Saint Germain bientôt rénovée

La fontaine du marché Saint Germain bientôt rénovée

Paris Vox – La fontaine du Marché Saint Germain va prochainement être rénovée. Les travaux devraient débuter en décembre 2017.


On dénombre 8 fontaines protégées au titre des monuments historiques dans le sixième arrondissement de Paris. Parmi ces fontaines, la fontaine du Marché Saint Germain, qui se trouve rue Bonaparte, est dans un état de délabrement avancé. Voir quelques clichés pris ce dimanche 1er octobre qui démontre le mauvais état de la fontaine.

Rénovation pour décembre

Lors du dernier conseil de Paris, les élus de la Ville de Paris ont scellé le principe de rénovation de la fontaine. La Ville de Paris envisage de réaliser la restauration de la fontaine du marché Saint Germain. « Le programme des travaux prévoit de redonner un aspect neuf et une meilleure tenue dans le temps à la fontaine, en remédiant à ses nombreuses pathologies telles que le soulèvement du socle, l’esthétique de la pierre et des ornements, l’étanchéité des bassins, le bon fonctionnement des ajutages ou l’absence d’éclairage. »

On estime la durée des travaux à trois mois. Ceux-ci devraient débuter en décembre 2017 pour un coût d’investissement global prévisionnel estimé à 320 000 € TTC. La fontaine étant inscrite en tant que monument historique, il est nécessaire de déposer au préalable une demande de permis de construire pour cette opération, ce qui a été fait par la Mairie.

Un peu d’histoire sur cette fontaine

La fontaine du marché Saint Germain date du 19ème siècle, de plan carré, elle est terminée par un entablement orné de guirlandes.  Sur chacune des faces apparait un fronton triangulaire et au-dessus de l’entablement figurent des bas-reliefs à figures symboliques ; sur la face principale, arrivée d’eau et série de vasques superposées. La fontaine, qui se trouve aujourd’hui rue Bonaparte, était à l’origine construite dans la cour du marché Saint-Germain. Elle a été transférée allée du Séminaire, en bordure de la rue Bonaparte, en 1935.