L’agresseur de Laurianne Rossi condamné

L’agresseur de Laurianne Rossi condamné

Paris Vox- Qui a dit que la justice était lente et laxiste ? Jugé en comparution immédiate l’agresseur de la député Laurianne Rossi a été condamné hier avec fermeté. 


L’agresseur de Laurianne Rossi, qui a agi sur le marché de Bagneux, a été condamné hier à un mois de prison ferme assorti de mandat de dépôt,  à cinq mois de prison avec sursis et deux ans de mises à l’épreuve pendant lesquels il devra se soumettre à des soins. Il devra également verser un euro de dommages et intérêts à l’élue qui n’avait pas fait le déplacement pour le procès. 

Les faits s’étaient produits dimanche 30 juillet sur le marché de Bagneux (92) lors d’un tractage banal pour le député. Laurianne Rossi, député de la 11ème circonscription des Hauts-de-Seine avait alors été frappée d’un coup de poing à la tempe. Son agresseur, un sexagénaire ancien délégué CGT et ancien militant du Parti communiste, avait entamé une discussion houleuse avec l’élue du parti La république en marche avant de devenir violent. Il avait tenté de prendre la fuite avant d’être rattrapé par des passants qui se trouvaient sur le marché. Il avait ensuite été remis aux forces de l’ordre qui l’avait placé en garde à vue avant de passer en comparution immédiate.

L’agression de la député avait suscité une vague de soutiens et d’indignations dans l’ensemble de la classe politique française. Le Président de la République a ainsi rédigé sur le réseau social Twitter :  « tout mon (son) soutien à @lauriannerossi, agressée parce qu’elle défendait ses convictions ». Il a également ajouté que « Respecter les élus, c’est respecter la République ». 

Cette agression ressemble à celle subie par Nathalie Kosciusko-Morizet sur le marché Maubert lors de la dernière campagne pour les législatives. Suite à cette agression une manifestation avait eu lieu place Maubert pour dénoncer la violence contre la République. Nous avions traité de cette nouvelle ici : Paris  : rassemblement “contre la violence et pour la démocratie” : https://www.parisvox.info/2017/06/16/paris-rassemblement-contre-violence-democratie/

Les hommes et femmes politiques semblent désormais les cibles de citoyens mécontents qui se sont longtemps plaints de l’action politique uniquement lors de discussions privées ou sur les réseaux sociaux.

En tout état de cause, on notera que la justice peut être rapide et sévère quand il s’agit de l’intégrité d’un élu de la République. Le citoyen lambda appréciera…

Fermer le menu