Hors Rugby : deux joueurs en garde à vue

Hors Rugby : deux joueurs en garde à vue

Paris Vox- Le rugby professionnel n’est plus protégé des frasques de ses sportifs. Aujourd’hui, deux joueurs ont été placés en garde à vue. Les affaires se suivent et, bien qu’elles ne se ressemblent pas, n’ont rien à envier aux travers des footballeurs. Nous invitons nos lecteurs à relire par ailleurs l’article : Rugby : les frasques de joueurs s’accumulent : https://www.parisvox.info/2017/02/26/rugby-frasques-de-joueurs-saccumulent/


Au Stade Français Paris , Josaia Raisuqe et Vuidravuwalu Waisea sont impliqués dans une affaire de violences volontaires et d’agression sexuelle.

Les deux joueurs fidjiens du Stade Français fêtaient l’anniversaire d’un des leurs en boîte de nuit à Paris. Dans la nuit de samedi à dimanche, les rugbymen sont accusés d’avoir frappé deux personnes au cou et au visage et pour l’un d’eux d’avoir plaqué au mur et brutalement saisi la poitrine d’une femme de 35 ans.

Les joueurs étaient en garde à vue ce dimanche 24 juillet après-midi.

Le club n’a pas tardé à réagir par un communiqué sur le site internet officiel. Nous reproduisons intégralement ce communiqué :

“La direction du Stade Français Paris a pris connaissance des faits qui se seraient produits durant la nuit du 22 au 23 juillet et qui pourraient concerner deux de ses joueurs.
En l’absence d’information officielle, le Stade Français Paris ne peut qu’appeler à la prudence dans les commentaires. Cependant, en vertu des valeurs qu’il défend, et notamment du respect dû à chacun, le Club de la capitale condamne avec la plus grande fermeté toute forme de violence et en particulier les violences faites aux femmes. Le Club prendra, bien évidemment, les mesures appropriées en fonction des faits s’ils étaient avérés.”

Les deux internationaux fidjiens ont donc du souci à se faire si les faits sont avérés. La sanction judiciaire pourrait être doublée d’une sanction sportive.

Une affaire dont se serait bien passé le Stade Français Paris qui vient d’être repris par Hans Peter Wild et qui prépare sa nouvelle saison depuis quelques semaines. 

Fermer le menu

Chroniques
Une fin du monde sans importance