Porte de la Chapelle : les migrants sont déjà de retour

Porte de la Chapelle : les migrants sont déjà de retour

Paris Vox – Comme cela était prévisible et annoncé, à peine trois jours après la très médiatisée évacuation du campement sauvage de migrants de La Chapelle au cours de laquelle plus de 2500 clandestins ont été pris en charge et répartis dans divers points d’accueil franciliens, de nouveaux arrivants sans-papiers occupent déjà à nouveau les abords du centre d’hébergement toujours saturé.


Les nouvelles arrivées de migrants clandestins ont eu lieu le soir même de l’évacuation, vendredi  et ils seraient déjà aujourd’hui, lundi 10 juillet, plus de 200.

« Il n’y a  aucune solution politique sur le fond vis à vis de cette immigration sauvage, il n’y a pas de raison que ça s’arrête  ! » se lamente ainsi un riverain qui ne cache pas son accablement. Un autre habitant du quartier ajoute  : « Puisqu’il savent qu’il suffit d’arriver ici et d’attendre pour être pris en charge et logés, ils auraient tort de se priver… Ces évacuations ne sont qu’une suite d’appels d’air… ».

Un nouveau campement sauvage est en effet en cours de reconstitution et le quartier ne semble pas prêt de retrouver le calme, la propreté et la sécurité auxquels ses habitants aspirent, se sentant largement abandonnés par les pouvoirs publics.

Fermer le menu