Faire un don
Un banquier détourne l’argent d’une octogénaire et l’accuse de « racisme »

Un banquier détourne l’argent d’une octogénaire et l’accuse de « racisme »

Paris Vox – Ce sont près de 400 000 euros – avec lesquels il se serait acheté deux appartements et des lingots d’or – qu’un jeune banquier d’Aubervilliers a détourné des comptes d’une de ses clientes âgée de 89 ans.


Pour justifier son forfait, le jeune homme de 27 ans a tenté de se poser  en « victime ». Victime à la fois d’une hiérarchie lui mettant « la pression » et d’une cliente de près de 90 ans  dont le « racisme » lui était insupportable. Le détrousseur de vieille dame n’aurait en effet pas apprécié de prétendus propos « racistes et islamophobes » tenue par l’octogénaire alors que lui-même et sa famille sont musulmans. Il aurait donc fini par « craquer » et serait alors adonné à ces détournements crapuleux.

Une défense qui ne manque pas d’aplomb mais avec laquelle son avocat, Maître Abitbol, compte peut-être obtenir des « circonstances atténuantes » pour son client. Tenter de salir et de discréditer la victime en l’accusant du crime moral absolu – le racisme ! – est en effet une pratique devenue courante dans les prétoires.

Placé sous contrôle judiciaire, le jeune banquier musulman devrait être jugé en août pour «escroquerie et blanchiment».