Agenda des sorties culturelles : ce qu’il ne faut pas manquer !

Agenda des sorties culturelles : ce qu’il ne faut pas manquer !

Paris Vox – Afin d’aider nos lecteurs à faire le tri dans l’imposante offre culturelle de Paris et de l’Ile de France, outre nos réguliers compte-rendus et autres présentations d’expositions et d’événements divers, nous proposerons dorénavant chaque semaine un petit « récapitulatif » des « incontournables » à ne pas manquer  !


Cette semaine  : Montmartre au cinéma, la collection Ishibashi, National Geographic et Picasso Primitif !

S’il est un lieu qui résume à lui seul Paris, c’est bien Montmartre. Les écrivains et les peintres y ont depuis longtemps trouvé leur inspiration, et on ne s’étonnera pas que, dès ses débuts, le cinéma ait cherché à fixer sur pellicule une âme et une atmosphère si singulières et si photogéniques. Filmé dans ses décors naturels ou réinventé en studio, en noir et blanc comme en couleur, Montmartre dévoile ses multiples facettes à travers cette exposition au Musée de Montmartre. C’est cette pure fantasmagorie que l’exposition « Montmartre, décor de cinéma » montrera dans sa diversité au plus large public, grâce à un ensemble de documents exceptionnels : extraits de films, évocations de décors, affiches originales, dessins préparatoires, maquettes, costumes et scénarii.

Les chefs-d’œuvre de la collection du musée Bridgestone, issus du goût pour l’art de trois générations de la dynastie industrielle des Ishibashi sont exposés au musée de L’orangerie. Le fondateur de l’entreprise Bridgestone, Shojiro Ishibashi (1889-1976), se singularise très tôt par sa passion pour les arts et notamment pour les arts occidentaux qu’il commence à collectionner dès la fin des années 1930. Il fait édifier un musée pour sa collection au cœur de Tokyo en 1952. Celui-ci propose au public des œuvres de la période impressionniste ainsi que des œuvres d’art moderne occidentales et japonaises. La collection a ensuite continué d’être enrichie par les nouvelles générations. La fondation Ishibashi conserve aujourd’hui plus de 2600 œuvres.

Pour célébrer les 125 ans du célèbre mensuel National Geographic, le muséum national d’histoire naturelle expose dans sa nef les meilleurs clichés publiés dans le magazine. L’exposition recense une centaine de clichés pris aux quatre coins de la planète. Des paysages blancs de l’Himalaya jusqu’aux constructions Incas, aucun lieu sur Terre n’a été oublié. Pour sublimer ces photos, elles sont exposées dans un cadre exceptionnel : La Nef de la galerie minéralogique. Habituellement fermé au public, cet espace de 100 mètres de long orné de colonnes corinthiennes et illuminé par de nombreuses verrières vous permet d’apprécier les clichés à leur juste valeur.

« L’art nègre ? Connais pas. » C’est sur le ton de la provocation que le peintre, sculpteur et dessinateur andalou s’efforcera de nier sa relation avec l’art extra-européen. Pourtant, et comme le montre sa collection personnelle, les arts d’Afrique, d’Océanie, des Amériques et d’Asie n’auront cessé de l’accompagner, notamment dans ses différents ateliers. En témoignent les documents, lettres, objets et photographies réunis dans l’exposition « Picasso primitif » du musée du Quai Branly, traçant selon un parcours chronologique, les intérêts et curiosités de l’artiste vis-à-vis de la création non-occidentale.

Fermer le menu