Les Franciliennes ont peur dans les transports en commun - ParisVox

Les Franciliennes ont peur dans les transports en commun

Paris Vox – Alors que les touristes chinois et japonais désertent la capitale française, il semblerait qu’ils ne soient pas les seuls à avoir peur à Paris. L’institut d’aménagement et d’urbanisme vient de publier une enquête dont les chiffres sont malheureusement éloquents : 42,3 % des personnes interrogées ont peur dans les transports en commun de la capitale. Alors, certes, ce chiffre est très légèrement inférieur à ce qu’il était en 2013 (43,7 %) mais il reste à un niveau tel, qu’il en est alarmant.


Ce sont les femmes qui se sentent le plus en danger dans les transports en commun. Plus de 56 % des femmes affirment se sentir inquiètes lorsqu’elles empruntent un des nombreux moyens de transports en commun de la région parisienne. Et, malheureusement, elles ont de quoi l’être. 39 % des agressions sexuelles envers les femmes ont lieu dans les transports ou dans les gares.

C’est le RER qui concentre la plus grande part des inquiétudes. Mais le métro, les trains et les bus ne sont pas en reste. 6 % des femmes déclarent éviter un mode de transport en commun par peur d’être agressée.

Valérie Pécresse, présidente de la région Ile de France et à ce titre présidente du Syndicat des Transports d’Ile de France (STIF) se montre très loquace sur le sujet. Elle a décidé de lancer un test pour des arrêts à la demande dans les bus ainsi qu’une grande campagne contre le harcèlement. Par ailleurs, 700 nouvelles embauches devraient être menées afin de renforcer les effectifs de surveillance et d’intervention. Des mesures qui paraissent cependant relativement dérisoires face à l’ampleur du phénomène.

© ParisVox.info 2016 - Dépêche libre de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine.
Hauts de Seine : rec
Musique : sortir à
Notez cet article :