Le QG de campagne de Marine Le Pen attaqué aux cocktails Molotov

Le QG de campagne de Marine Le Pen attaqué aux cocktails Molotov

Paris Vox – Ambiance tendue quelques jours avant le grand meeting parisien de la candidate du Front National (Lundi 17 avril à la Villette). L’immeuble abritant son QG de campagne a en effet été, cette nuit du mercredi 12 au jeudi 13 mars, la cible d’une attaque et d’une tentative d’incendie. Un tag «FN vs KLX» a été découvert à proximité.


L’attaque a eu lieu en pleine nuit et n’a touché que le rez-de-chaussée de l’immeuble (rue du Faubourg Saint-Honoré) grâce à l’intervention rapide des pompiers. Le local du FN, situé en étages, n’a pas été endommagé. Les apprentis terroriste n’auront donc dégradé que les locaux de l’assureur « MAIF ».

L’acte a été revendiqué par le groupuscule  «Combattre la xénophobie» qui a contacté l’AFP pour expliquer que cette action avait été menée en mémoire d’un prénommé Loïc, prétendument «tabassé par des militants FN il y a dix ans». Le groupe a affirmé avoir perpétré le même type d’action contre le quotidien nation-catholique Présent et a promis que «Cela va continuer tous les jours jusqu’aux élections».

Marine le Pen a pour sa part dénoncé des « groupuscules d’extrême-gauche » encouragés dans leur violence par le laxisme de l’Etat et de la justice à leur encontre.

Marine Le Pen
Le QG de campagne de Marine Le Pen attaqué aux cocktails Molotov
Fermer le menu