Le Conseil de Paris valide le projet de mur de protection de la Tour Eiffel

Le Conseil de Paris valide le projet de mur de protection de la Tour Eiffel

Paris Vox – Depuis les frontières nationales extérieures n’existent plus, les barrières, grillages, murs de protection, dispositifs de sécurité se multiplient de façon exponentielle à l’intérieur du pays, changeant peu à peu la physionomie des villes. Nouvelle étape de ce processus, le Conseil de Paris a voté hier, lundi 27 mars, à l’unanimité, le projet de « mur de protection de la Tour Eiffel ».


Le projet devrait être achevé au deuxième trimestre 2018 et coûtera 20 millions d’Euros. Il a été confié  à l’architecte Dietmar Feichtinge et comportera  une paroi en verre pare-balles, côté Seine et côté avenue Gustave-Eiffel tandis que les autres côtés seront fermés par des grilles métalliques. Des bornes « anti-voitures bélier » seront également installés. Un véritable camp retranché  !

Selon l’équipe d’Anne Hidalgo  : « Ce dispositif efficace est beaucoup plus esthétique que les barrières actuelles et contribuera à améliorer la qualité d’accueil ».

Accédant à une demande de « réversibilité » émanant du groupe communiste soucieux de ne pas pérenniser une « société de la peur », le dispositif sera réexaminé par le Conseil dans quatre ans.

Fermer le menu