Région Parisienne : 3 journées d’attaques sanglantes et d’attentats

Région Parisienne : 3 journées d’attaques sanglantes et d’attentats

Paris Vox – Les affaires suivantes se sont déroulées à Paris et en banlieue ces trois derniers jours, en plein état d’urgence.


Jeudi, un colis piégé a fait un blessé au siège du FMI. Les premiers éléments de l’enquête laissent penser à un acte du groupuscule grec à tendance anarcho-gauchiste Conspiration des cellules de feu.

Vendredi, un homme était éviscéré en plein Paris, rue Bichat. Une agression commise par trois assaillants en fuite actuellement, le pronostic vital de la victime est engagé.

Vendredi toujours, on apprenait qu’un Tunisien de 31 ans fiché S égorgeait son père et son frère (voir notre brève : https://www.parisvox.info/2017/03/17/paris-deux-personnes-egorgees/).

Pas de répit samedi, après avoir attaqué des policiers dans la banlieue nord parisienne lors d’un barrage routier, Zied B. prend le chemin de l’aéroport d’Orly où il prend en joue une militaire et tente de la désarmer, il invoque Allah et promet des morts.

Le seul mort sera finalement Zied B. qui termine ainsi sa vie de braqueur récidiviste qui a alterné les séjours en prison, notamment celles d’Osny dont nous parlons régulièrement dans nos colonnes… Il avait été d’ailleurs détecté pour son radicalisme islamique lors d’un séjour en prison.

Inutile d’insister sur le fait que l’homme était sous contrôle judiciaire depuis septembre dernier…

Conséquence de cette attaque, l’aéroport a été bloqué le temps de faire toutes les vérifications de sécurité entraînant le déroutement de plusieurs dizaines d’avions concernant 6000 passagers.

Fermer le menu

Chroniques
Une fin du monde sans importance