Règlement de compte à la Kalachnikov à Compiègne

Règlement de compte à la Kalachnikov à Compiègne

Paris Vox – Scène de terreur à Compiègne hier, mercredi 13 juillet, où trois hommes ont ouvert le feu à la kalashnikov dans les rues du quartier où un jeune homme, Issa, a déjà été abattu dimanche dernier. Plusieurs chargeurs ont été vidés.


 

Le lien entre les deux événements et la thèse d’un règlement de comptes entre bandes ont évidemment immédiatement été envisagés par les forces de police en charge de l’enquête.

Une voiture a été criblée de balles mais aucune victime n’est à déplorer. Le quartier a été entièrement bouclé.

« L’auteur des coups de feu qui ont coûté la vie au jeune Issa est toujours en cavale. Nous ne savons pas si c’est lui le tireur, si c’est une de ses connaissances qui a voulu le venger. Nous savons, en revanche, que les deux familles, celle de la victime et celle du tireur, sont en conflit ouvert depuis et que des menaces ont été proférées. »  a déclaré le procureur de la République de Compiègne, Rodolphe Juy-Birmann.

Fermer le menu

Chroniques
Une fin du monde sans importance