Terrorisme : le nombre de mineurs mis en examen a quadruplé en un an

Terrorisme : le nombre de mineurs mis en examen a quadruplé en un an

Paris Vox – C’est un chiffre particulièrement inquiétant qu’a révélé le procureur de la République de Paris, François Molins. Le nombre de mineurs mis en examen dans des dossiers terroristes en France a en effet quadruplé en un an. Il dépasse aujourd’hui la cinquantaine.


Ces jeunes islamistes radicaux sont soit partis mener le djihad en Syrie ou en Irak soit des personnes impliquées dans des projets d’actions violentes sur le territoire national.

«Face à cette évolution qui a véritablement émergé à l’été 2016, sept juges des enfants sur quinze ont spontanément accepté de se spécialiser dans le traitement de ces dossiers alors qu’aucun d’entre eux n’avait pu sérieusement envisager une telle perspective l’année précédente», a expliqué Jean- Michel Hayat, président du tribunal de grande instance de Paris.

Le procureur s’inquiète également du « retour » des combattants islamistes en France, notamment des jeunes mineurs justement utilisés par Daech pour commettre des exactions particulièrement graves et ignobles. Ces adolescents représentent selon-lui de véritables « bombes à retardement ».

Fermer le menu