Mort de Yann Lorence : un verdict très clément

Mort de Yann Lorence : un verdict très clément

Paris Vox – Le procès des agresseurs de Yann Lorence était très attendu par les amis et proches de cet homme de 37 ans lynché à mort pendant plusieurs minutes par une bande de voyous ensauvagés. Le verdict rendu ce soir les plonge dans une grande amertume, l’un des deux accusés ayant été acquitté, l’autre écopant d’une peine de 5 ans dont deux avec sursis.


La vie d’un homme ne vaut pas très chère… C’est le sentiment qui prédominait à l’annonce du verdict rendu ce soir, mercredi 30 novembre, dans l’affaire du tabassage meurtrier de Yann Lorence. Un verdict d’une grande clémence qui apparaît à certains comme une véritable injustice, la peine semblant dérisoire face à la gravité des faits.

Après 4 heures de délibération, les jurés de la cour d’Assises de Paris ont donc décidé de ne pas suivre le réquisitoire de l’avocate générale réclamant 6 ans ferme pour les deux accusés et ont donc condamné Jérémi Banh à 5 ans de prison dont deux avec sursis et ont acquitté Romain Lafon celui qui affirmait « n’avoir pas fini » Yann Lorence le soir des faits.

Fermer le menu