Jeff Koons s’offre une nouvelle publicité géante

Jeff Koons s’offre une nouvelle publicité géante

Paris Vox – Jeff Koons, le sculpteur américain de 61 ans a décidé “d’offrir” un bronze polychrome de 12 mètres de haut et d’un poids de 33 tonnes.


 

L’artiste contemporain que tout le monde a appris à connaître lors de son exposition à Versailles en 2008 a choisi de représenter la main d’une jeune femme qui tient un bouquet de tulipes gonflables colorées, qui pourrait être installée en 2017 entre le palais de Tokyo et le Musée d’Art moderne.

Selon les dires de l’artiste cela ferait écho à la main de la Statue de la Liberté…

L’installation aurait été validée par le maire de Paris, Anne Hidalgo en personne et l’ambassadrice des États-Unis, personne n’ayant pris le soin d’interroger les différents acteurs du patrimoine (directeurs des institutions, responsable des bâtiments de France,  riverains…) .

Cette œuvre dont l’installation et la fabrication ne sont pas encore financées devrait coûter aux alentours de 3 millions d’euros.

Le financement devrait être assuré par un mécénat privé franco-américain. Par contre, rien ne semble pour le moment prévu pour l’entretien de la Statue.

On peut s’interroger légitimement sur la générosité de ce geste,  est-ce dénué d’intérêt et juste un signe d’amitié ou faut-il y voir l’ambition d’un artiste qui verrait son œuvre gagnée en valeur avec pareil exposition.

Le marché de l’art contemporain étant une bulle spéculative, il y a fort à parier que les détenteurs d’œuvres de Koons,  tel François Pinault,  doivent voir d’un bon œil l’arrivée d’une telle pièce, bien loin du souvenir et de l’hommage aux victimes…

 

Fermer le menu