Presse : le nouveau numéro du Crapouillot démonte le showbizz !

Presse : le nouveau numéro du Crapouillot démonte le showbizz !

Paris Vox – Magazine vieux de cent ans, le Crapouillot voulait à l’origine lutter contre le bourrage de crâne, la désinformation et les tendances « jusqu’au boutistes » de certains milieux militaires et politiques. Une fois la paix retrouvée à l’issue de la Grande guerre, il devint en 1919 une revue de combat contre les conformismes de l’époque.


 

C’est cet esprit décalé et insolent que propose encore aujourd’hui le magazine dont le nouveau numéro sur la face cachée des personnalités ne déroge pas à la règle. Tous les coups ont été permis  : de l’empire Drahi à l’humanitarisme d’Angelina Jolie en passant par les petites frappes telles que Debbouze ou Nacéri, ce Crapouillot ne manque pas de démonter ces figures que notre siècle a érigées en modèles.

Les rédacteurs de ce numéro ont bien insisté sur les rouages du monde médiatique et cinématographique en montrant à quel point ces univers étaient gangrénés par les pires travers. C’est ainsi que l’on apprend quelques scoops sur le monde de l’audiovisuel, une sphère polluée par le mépris des stars autant que circule la drogue au sein des loges.

Quelques pistes de réflexion sont par ailleurs traitées (« La presse people, une presse poubelle », « Le sexe, maladie chronique des people », « Pourquoi les célébrités sont-elles si célèbres  ? », « S’extraire de la société du divertissement ») sans oublier les sujets tabous habituellement évacués par la presse conformiste (pédophilie, argent sale, journalisme et corruption, etc…) Un dossier est également consacré aux liens qu’entretient le monde des stars avec les milieux mafieux (on y parle notamment du prince Victor-Emmanuel IV, de Johnny Halliday, d’Alain Delon, du rap et du grand banditisme, du sport business).

Après un numéro vivifiant sur le business de l’écologie, Le Crapouillot confirme sa lancée et ravira tous les lecteurs passionnés par une information sans concession, avec panache et humour.

Le numéro sur les scandales du showbizz s’achète dans tous les bons kiosques de France pour le prix de 7,50€ (novembre-décembre-janvier 2017) ou par correspondance à l’adresse  : RIGEL Editions, 4 bis rue de Cronstadt 75 015 Paris. Abonnement de lancement : 27 euros pour quatre numéros.

Fermer le menu