Nouvelle mobilisation des policiers devant la Pyramide du Louvre

Nouvelle mobilisation des policiers devant la Pyramide du Louvre

Paris Vox – Les policiers ne décolèrent pas. Et la multiplication des attaques dont ils sont victimes ces derniers jours ne risquent pas de les apaiser. Plusieurs centaines d’entre eux se sont encore mobilisés cette nuit pour exprimer leur  ras-le-bol.


 

Brandissant des pancartes « La police à bout de souffle » ou « Je suis flic et fier », les manifestants, réunis devant la Pyramide du Louvre, entendaient marquer la persévérance de leurs revendications et leur défiance vis-à-vis du gouvernement mais aussi de leurs propres syndicats.  Certains policiers ont même brûlés des ersatz de cartes syndicales.

Les policiers en colère demandent toujours plus de moyens, des peines plus sévères envers leurs agresseurs et une révision des règles de la légitime défense. Ils ne sont nullement satisfaits des propositions d’urgence présentées par le gouvernement, telle que  l’enveloppe de  250 millions d’euros débloquée  pour un renouvellement du matériel ou  la fin des « tâches indues » comme les gardes statiques devant les bâtiments.

Exprimant un malaise profond et une défiance grandissante vis-à-vis des institutions, le mouvement de protestation dure depuis le 16 octobre dernier. Plusieurs policiers ayant participé aux divers rassemblements  auraient fait l’objet de menaces et d’enquêtes internes, la hiérarchie cherchant tous les moyens de museler ses hommes.