Livre : « Une fin du monde sans importance »

Livre : « Une fin du monde sans importance »

Paris Vox –Xavier Eman tient depuis début 2012 dans la revue Eléments  le feuilleton de notre apocalypse molle : la « Chronique d’une fin du monde sans importance ». Les éditions Krisis en ont réuni la quintessence, assortis d’un choix de billets inédits, du moins pour ceux qui ne lisent pas son blog « A moy que chault », le tout préfacé par un François Bousquet enthousiaste. C’est à la fois cru et cruel, corrosif et triste, comique et désespérant.


 

« Pas de doute : le monde moderne est absurde, maussade, désenchantée. Il ressemble à un chapitre de Michel Houellebecq réécrit par Philippe Muray. Tellement las et désenchanté que même sa progressive disparition ne suscite aucune réaction. Lente euthanasie volontaire pour une humanité fatiguée. C’est cette apocalypse désespérément molle qu’aborde Xavier Eman dans les chroniques, à la fois drôles et grinçantes, réunies ici. Le ton est corrosif, le tableau réaliste, l’humour irrésistible.

Mais, malgré tout, François, l’anti héros récurrent des textes rassemblés dans ce volume, résiste. À sa façon. Malgré lui, parfois. Malgré les éléments contraires. Malgré le cynisme et les déconvenues. Malgré la dérision.

Des couloirs du métro aux terrasses des cafés en passant par l’intimité des alcôves et des lambris des appartement parisiens, décrire le monde tel qu’il ne va pas, non pas pour s’en repaître, mais pour le secouer et déchirer le voile des faux semblants qui en obture le sens et les issues. Et laisser filtrer un filet de lumière, promesse d’un idéal de vie bonne. »

A 39 ans, Xavier Eman, journaliste indépendant, est rédacteur en chef de Livr’Arbitres et chroniqueur à Éléments. Une fin du monde sans importance est son premier recueil.

« Une fin du monde sans importance », 250 pages, 16.00 euros

Achat en ligne  : http://revue-elements.com/livres-Une-fin-du-monde-sans-importance.html

Fermer le menu

Chroniques
Une fin du monde sans importance