Manifestation anti-loi Travail : un militant SUD perd l’usage d’un œil

Manifestation anti-loi Travail : un militant SUD perd l’usage d’un œil

Paris Vox – Les violences survenues lors de la « dernière » manifestation syndicale d’opposition à la loi Travail ont engendré de nombreux blessés. Un militant du syndicat SUD a notamment perdu l’usage de son œil.


 

Le militant, âgé de 46 ans, aurait en effet reçu un éclat d’une grenade lacrymogène lancée par les forces de l’ordre. Une enquête de l’Inspection générale des services a été ouverte pour établir les circonstances ayant menées à cette blessure.

De son côté le syndicat affirme que « rien ne justifiait l’usage de la force par les forces de police » et que l’homme n’était nullement agressif mais « discutait simplement avec d’autres manifestants ».

L’Union syndicale exige donc  une enquête parlementaire. Des vidéos de l’incident existent et ont été relayées par les réseaux sociaux.

Sur les quinze gardes à vue ayant suivi la manifestation parisienne, 5 ont abouti à des comparutions immédiates, les autres ont été levées.

Fermer le menu