Le dernier supermarché de Grigny a fermé ses portes

Le dernier supermarché de Grigny a fermé ses portes

Paris Vox – C’est le dernier épisode d’une longue fuite des commerçants face à la violence et l’insécurité qui règnent à Grigny, dans l’Essonne. Le supermarché Casino, ultime enseigne du lieu, a décidé à son tour de baisser définitivement ses grilles.


 

C’est un nouveau coup dur pour cette commune de 30 000 habitants, l’une des plus pauvres de France, qui perd son « poumon commercial » selon les mots du maire communiste de la ville Philippe Rio. Ce dernier réclame depuis plusieurs mois un « plan d’urgence »  pour tenter de « redresser » la ville. L’élu s’en prend même à l’enseigne, arguant que « Casino crée l’apartheid commercial de cette ville ». De son côté, le groupe de grande distribution répond qu’il a fait un maximum d’efforts pour maintenir ce magasin depuis des années, malgré les vols, les insultes, les dégradations, les violences endémiques, et l’explosion du budget sécurité. Le magasin étant déficitaire, la logique commerciale a fini par s’imposer.

« Ce n’est pas à nous d’assumer les responsabilités politiques du délabrement de Grigny… » explique d’un des représentants du groupe.  Les 36 employés du Casino fermé devraient être reclassés dans d’autres magasins de l’enseigne.

Fermer le menu