Poissy fête les 1000 ans de la collégiale

Poissy fête les 1000 ans de la collégiale

Paris Vox – Jusqu’au 19 novembre prochain, tous les vendredi et samedi à 22 heures, l’association des Amis de la collégiale de Poissy  organise un magnifique son et lumière pour fêter le millénaire de l’édifice religieux. Le spectacle narre l’histoire de la ville et de sa collégiale.


 

La collégiale Notre-Dame de Poissy est une église catholique paroissiale, située à Poissy, dans les Yvelines, en France. Elle a été fondée par le roi Robert le Pieux autour de 1016, mais de l’église du XIe siècle, seul le clocher-porche occidental subsiste. En effet, la collégiale a été reconstruite à partir du début du XIIe siècle, et notamment entre 1130 et 1160, dans le style roman tardif, puis ultérieurement dans le style gothique primitif, qui se manifeste dans les parties orientales. Le futur Louis IX (Saint Louis) y fut baptisé, quelques jours après sa naissance à Poissy, le 25 avril 1214. Cet événement fait la célébrité de l’église, et les fonts baptismaux de cette époque y sont toujours conservés. Sous tout l’Ancien Régime, un chapitre de chanoines a son siège dans l’église, et assure longtemps le service paroissial. Il est dissous à la Révolution, et l’église est fermée au culte, pour n’ouvrir de nouveau qu’en 1802. L’appellation de collégiale n’est désormais plus qu’une référence au passé. Au début du XIXe siècle, l’église tombe en ruine, et sa restauration par les architectes municipaux n’est pas un succès. Bien que manquant singulièrement d’homogénéité en raison de remaniements de différents styles qui ne sont souvent que très ponctuels, elle est classée monument historique par liste de 18401, puis sa restauration est confiée à Eugène Viollet-le-Duc. Celui-ci se voit obligé de presque tout refaire à neuf, notamment les parties remontant au XIIe siècle. Dans un premier temps, il se montre respectueux de l’authenticité du monument, reconstitue scrupuleusement son architecture d’origine et réemploie les chapiteaux et bases. Puis à partir de 1861, il s’éloigne du parti initial et invente librement, et sacrifie notamment tous les éléments postérieurs au XIIe siècle dans les parties anciennes de l’église. Ainsi la collégiale Notre-Dame devient peu à peu un édifice néogothique, et à l’extérieur, seul les deux clochers et les deux portails flamboyants au sud sont authentiques.

Durée : 30 minutes Entrée gratuite. Réservation obligatoire auprès de l’office de tourisme de Poissy, 2, boulevard Robespierre. Tél. 01.30.74.60.65.

Fermer le menu