Faire un don
Bondy s’engage pour la cause palestinienne

Bondy s’engage pour la cause palestinienne

Paris Vox – La majorité socialiste de Bondy a validé à l’unanimité un vœu présenté par Jacques Jakubowicz, adjoint chargé de la coopération internationale, appelant à refuser d’acheter des produits provenant des colonies israéliennes en Palestine.


Plusieurs autres villes communistes ou socialistes d’Ile de France, comme Stains ou Aubervilliers, ont déjà mis en place ce type de « boycott » des produis israéliens issus des colonies illégales et condamnées par l’ONU. Une décision qui ne fait pas l’unanimité, certains la jugeant « à mille lieues des véritables préoccupations des administrés » d’autre l’affirmant « totalement illégale ». D’autres encore y voit une prise de position « démagogique » visant à « séduire l’électorat d’origine maghrébine, à priori globalement pro-palestinien. » Vu l’importance croissante de cet électorat dans les villes concernées, l’enjeu n’est en effet pas négligeable.
De son côté, le maire socialiste de Bondy, Sylvine Thomassin, rejette toute accusation de « clientélisme » e nie même qu’il s’agisse véritablement de « boycott ».
« Il ne s’agit que de faire une distinction entre les produits fabriqués en Israël et ceux qui le sont en territoires occupés. Rien de plus que ce que demande l’ONU depuis des années. » affirme-t-elle.
Plusieurs organisations juives ont d’ores et déjà annoncé qu’elles allaient saisir la justice contre ce vœu municipal. Une situation qui ne va en tout cas pas apaiser les tensions inter-communautaires déjà très marquées dans ces zones d’Ile de France.