Pete Doherty s’installe à Melun

Pete Doherty s’installe à Melun

Paris Vox – Ceux qui doutaient que Melun soit une ville « rock’n roll » en sont pour leurs frais : le très déjanté chanteur anglais Pete Doherty y a fait l’acquisition d’une maison. Dans cette proche banlieue parisienne, il entend « acheter des vieux trucs dans les brocantes et jouer à la pétanque dans son jardin ».


Délaissant le 17e arrondissement et les tentations de la vie nocturne parisienne, Pete Doherty – dont l’actuelle compagne est française -a donc décidé de se « mettre au vert ». Une nouvelle vie en tout cas pour l’ancien leader de « The Libertines », plus connu pour ses diverses addictions toxicologiques et ses liaisons sulfureuses que pour son amour du jardinage et des beautés rurales.
Peter (Albert Daniel) Doherty, est né le 12 mars 1979 à Hexham, Northumberland. Après ses études, il forme le groupe The Libertines avec Carl Barât en tant que guitariste et chanteur. Deux albums sortiront de cette formation : Up the Bracket et The Libertines, qui sont salués par la critique et les amènent au succès. Les relations tumultueuses du duo feront plusieurs fois la une des tabloïds anglais, sur fond de drogues et de disputes. Après leur séparation, Doherty crée le groupe Babyshambles, qui produit deux albums, diversement appréciés par la critique. En 2009, il sort un album solo (Grace/Wastelands), qui annonce son retour au calme, et est acclamé par la presse.
Son écriture se caractérise par un style poétique très appuyé. Ses maîtres sont Oscar Wilde et William Blake et ses thèmes principaux sont l’Albion et l’Arcadie, Albion étant le nom poétique donné à l’Angleterre, mais aussi le bateau qui doit mener à l’Arcadie, paradis terrestre.
En 2012, il entame une carrière d’acteur en interprétant le rôle d’Octave dans Confession d’un enfant du siècle de Sylvie Verheyde, présenté au Festival de Cannes 2012.

Fermer le menu