Une princesse saoudienne ordonne le lynchage d’un artisan parisien

Une princesse saoudienne ordonne le lynchage d’un artisan parisien

Paris Vox – La fille de l’ex-roi Khaled, croyant sans doute qu’elle avait droit de vie et de mort en France comme dans son pays, a fait rouer de coups un artisan qui effectuait des travaux dans son appartement.


 

« Il faut le tuer, ce chien, il ne mérite pas de vivre ! » a hurlé la princesse à l’attention de son garde du corps qui s’est jeté sur l’homme et l’a passé à tabac.

La victime, qui a porté plainte, est un artisan parisien réalisant des travaux dans l’appartement de l’avenue Foch de la charmante jeune femme qui n’a pas supporté que ce dernier prenne une photo de l’appartement dans l’optique de son intervention.

Après avoir été frappé, l’homme est menacé avec une arme de poing (autorisée par la préfecture pour de nombreux « accompagnateurs » de riches étrangers…) puis contraint à s’agenouiller et à baiser les pieds de la « princesse ». Il a ensuite été jeté dehors, les saoudiens conservant tout son matériel et le « bannissant à jamais du 16e arrondissement « .

Les mauvais traitements au personnel et autres diverses exactions sont monnaie courante parmi les riches familles du Golfe en villégiature à Paris, certaines d’entre elles bénéficiant de l’immunité diplomatique, d’autres de celle, peut-être plus grande encore, que procure le gros argent. Le parquet de Paris n’a pas encore fait connaître la suite qui serait donnée à la plainte de l’artisan.

Fermer le menu