Mort de Zyed et Bouna : la relaxe des policiers confirmée

Mort de Zyed et Bouna : la relaxe des policiers confirmée

Paris Vox – La Cour d’appel a tranché, elle confirme le jugement du tribunal de première instance qui avait décidé de la relaxe des deux policiers mis en cause dans le décès de Zyed et Bouna à la suite d’une course poursuite en octobre 2005. Les deux adolescents de 15 et 17 ans avaient été électrocutés dans un transformateur où ils s’étaient réfugiés pour échapper à la police.


 

La partie civile qui cherchait à démontrer la responsabilité des policiers dans le drame a donc été déboutée. Elle réclamait 1,47 Million d’euros de dommages et intérêts mais ne renonce toujours pas, ayant déjà annoncé le dépôt d’un pourvoi en cassation.

Du côté des policiers, c’est bien sûr le soulagement qui prévalait même si leur avocat se disait « très serein » avant le début de l’audience. Une confiance justifiée puisque le jugement correctionnel du tribunal de Rennes a été confirmé dans toutes ses dispositions sans exception.

Fermer le menu

Chroniques
Une fin du monde sans importance