Après Puteaux, la gestion des HLM de Paris pointée du doigt

Après Puteaux, la gestion des HLM de Paris pointée du doigt

Paris Vox – Décidément, la gestion des logements sociaux en région parisienne semble vraiment laisser à désirer. Après avoir rendu compte des manquements de l’Office Public de l’Habitat de Puteaux la semaine dernière, ceux de Paris Habitat – principal bailleur social de la ville de Paris – sont révélés au grand jour par divers journaux.

Fin janvier, Le Parisien – Aujourd’hui dénonçait déjà des salaires et des avantages dispensés plus que généreusement aux employés, et en particulier à la direction. Le directeur général avait même du renoncer à ces avantages (dont une prime d’objectif, une prime d’intéressement ou encore un parachute doré de 500 000 € en cas de licenciement) après un rapport de la mission interministérielle de l’inspection du logement social. Après avoir clarifié son contrat de travail, il a tout de même réussi à conserver son parachute doré.

Mais désormais, c’est un système de double facturation dans la gestion des HLM qui est dévoilé par Marianne. Ces doubles facturations auraient permis d’utiliser fournitures et main d’œuvre de Paris Habitat à des fins privées, comme la rénovation d’un appartement dans le 16ème arrondissement occupé par…une collaboratrice du directeur de Paris Habitat. Une nouvelle, et énième, « magouille » au rayon déjà chargé des scandales quotidiens qui fleurissent dans notre région.

 

Fermer le menu