1er Mai : environ 500 personnes autour de Jean-Marie Le Pen

1er Mai : environ 500 personnes autour de Jean-Marie Le Pen

Paris Vox – L’ancien président d’honneur du Front National s’est exprimé ce matin à l’occasion de la fête de Jeanne d’Arc devant un peu plus de 500 de ses fidèles réunis place des Pyramides dans le 1er arrondissement. Contestant toujours son exclusion du parti dont il a assuré la direction durant plus de 30 ans, le « Menhir » a annoncé la défaite de sa fille, « peut-être dès le premier tour », si elle ne parvenait pas à assurer l’union de l’ensemble des patriotes. Parmi l’assistance, on pouvait noter la présence du président de Radio Courtoisie, Henry de Lesquen, du responsable du Renouveau Français, Thibaut de Chassey, mais surtout celle de trois actuels députés européens du Front National. Bruno Gollnisch, Marie-Christine Arnautu et Mireille d’Ornano ont en effet bravé les menaces d’exclusion de Florian Philippot en s’affichant auprès de Jean-Marie Le Pen pour exprimer « non pas un soutien politique mais un attachement amical et personnel » selon eux…. Pas sûr que la direction de l’actuel Front National l’entende de cette oreille. Il ne serait d’ailleurs pas surprenant qu’elle profite de l’occasion pour se « débarrasser » des derniers représentants de la « vieille garde » du parti, qui pourraient être remplacés par de nouveaux transfuges de la gauche ou des Républicains dont Florian Philippot semble si friand.

Marine Le Pen pour sa part s’est rendue place Saint-Augustin, dans le 8e arrondissement, pour déposer une gerbe de fleurs avant de rejoindre le banquet « populaire et patriotique » qui devait rassembler à l’heure du déjeuner un peu plus de 2000 personnes.  Un banquet qui a reçu, un peu avant son ouverture, la désormais traditionnelle visite des activistes aux seins nus des Femen qui sont venues scander quelques slogans anti-FN avant d’être interpellés par les forces de l’ordre.

 

Fermer le menu

Chroniques
Une fin du monde sans importance