Paris 18e : l’impuissance de la Ville et de l’Etat devant le tribunal

Paris 18e : l’impuissance de la Ville et de l’Etat devant le tribunal

Paris Vox – Les riverains de la rue Dejean, dans le 18e arrondissement, n’en peuvent plus. Drogue, vols à l’arraché, marché clandestin, violences, prostitution, cris, insultes… leur quotidien est en effet devenu insupportable. Face à cette situation, les pouvoirs publics, maintes fois alertés, ont fait la démonstration de leur impéritie et de leur impuissance. Trafics, comportements agressifs et activités illicites diverses s’étalent au grand jour sans que personne ne semble en mesure d’y remédier.

Se sentant abandonnés au cœur d’un territoire de non-droit, un certain nombre d’habitants se sont regroupés pour attaquer la Ville et l’Etat au motif d’une « rupture du principe d’égalité ». Une première en France, qui pourrait donc faire jurisprudence. C’est pourquoi on se risque de se bousculer aujourd’hui dans les couloirs du tribunal administratif de Paris pour assister à l’audience de cette procédure sans précédent. Les plaignants demandent à pouvoir bénéficier du même traitement en termes d’hygiène et de sécurité que le reste des parisiens. Ils réclament 20 000 euro de préjudice moral mais leur action a principalement pour but d’attirer l’attention des médias et des institutions sur leur calvaire quotidien.

Fermer le menu

Chroniques
Une fin du monde sans importance