Faire un don
Mantes-la-Jolie (78) : face aux violences, les enseignants du Lycée Rostand exercent leur droit de retrait

Mantes-la-Jolie (78) : face aux violences, les enseignants du Lycée Rostand exercent leur droit de retrait

Paris Vox – Hier mardi 30 novembre, les enseignants du lycée Rostand de Mantes-la-Jolie (Yvelines) ont exercé leur droit de retrait, après une flambée de violences dans l’établissement.

C’est à la suite de tentatives d’incendies et de tirs de mortiers contre l’établissement  que les professeurs ont voté à l’unanimité leur droit de retrait, hier mardi vers 14 heures.

Ce lycée est déjà connu pour ses flambées de violence, sans qu’aucune cause particulière ne soit à signaler. Une violence endémique, quotidienne, devenue banale.

Fin 2018, dans le contexte des soulèvements de gilets jaunes mais sans rapport particulier à ces derniers, des élèves de l’établissement avaient lancé des émeutes et attaqué les forces de l’ordre, préparant même des bonbonnes de gaz, découvertes par la suite.

 L’interpellation de 150 jeunes avait déclenché une polémique, à la suite d’une vidéo où ces derniers étaient à genoux, mains sur la tête et surveillés par des forces de police. Plusieurs politiciens de gauche avaient s’était évidemment empressés de dénoncer des «violences policières». Aucun blessé n’avait cependant été à déplorer, et l’enquête interne de la police avait été classée sans suite.