Faire un don
« Marche des libertés » : Jean-Luc Mélenchon enfariné

« Marche des libertés » : Jean-Luc Mélenchon enfariné

  • Post category:À la une

Paris Vox – L’extrême-gauche, qui aime jouer à se faire peur et à se croire en « résistance », organisait ce samedi une série de défilés pour dénoncer la fameuse « menace d’extrême-droite » qui est, comme chacun sait, le problème numéro du quotidien des français. Au départ de la manifestation parisienne, Jean-Luc Mélenchon, le président de la France Insoumise, a été « enfariné » par un d’individu rapidement  écarté par le service d’ordre.

Les faits se sont déroulés alors que le Lider Minimo attendait le départ de la manifestation la place de Clichy (XVIIIe arrondissement). Un jeune homme lui a en effet lancé de la farine au visage alors qu’il répondait à la presse.

S’époussetant, le leader LFI a réagi calmement : « Ça va tout va bien, je n’ai pris que de la farine », a d’abord relativisé le candidat à la présidentielle 2022, avant tout de même d’expliquer qu’« il y a une grande tension. Là, je ne sais pas quel était le motif de me jeter de la farine dessus… C’est vraiment un seuil qui a été franchi ». Et de poursuivre : « Si vous ne me voyez pas plus ému que ça, c’est parce que ça aurait pu être pire… C’est fait pour intimider (…) Même si c’est pénible, il ne faut pas reculer ». Un vrai héros !

L’auteur présumé du jet de  farine a ensuite été repoussé par le service d’ordre CGT. Selon BFMTV, l’homme voulait exprimer son mécontentement « des politiques ».Il a ensuite été contrôlé par des policiers avant de pouvoir repartir libre.

La veille, François de Rugy, candidat LREM aux élections régionales en Pays de la Loire, avait également était enfariné, par une femme cette fois-ci.  Elle a été interpellée juste après les faits et l’ancien ministre de l’Ecologie a annoncé ce samedi qu’il portait plainte.