Vaccination: les difficultés d’approvisionnement torpillent le planning

Vaccination: les difficultés d’approvisionnement torpillent le planning

Paris Vox – La campagne de vaccination en France n’est décidément pas un long fleuve tranquille. On apprend ce jour l’arrêt de la planification de nouveaux rendez-vous jusqu’à mi-mars…

Alors qu’Emmanuel Macron affirmait encore récemment à la télévision que la campagne de vaccination se déroulait parfaitement, les faits semblent étrangement contredire le Président.

En Ile-de-France: « Les difficultés d’approvisionnement en vaccins que rencontre notre pays contraignent l’Agence Régionale de Santé (ARS) d’Ile-de-France à imposer une nouvelle restriction de doses aux 116 centres de vaccination franciliens ».

Dans les faits cela veut dire que de nombreux centres ne recevront pas les doses prévues. Dans le quinzième arrondissement de Paris par exemple, seules la moitié des doses prévues seront livrées.

Le schéma de vaccination a lui aussi été revu. Le plan de vaccination prévoyant l’injection de deux doses, il a été décidé de reporter l’administration de la première dose à de nombreuses personnes afin d’être certain de pouvoir assurer la deuxième piqure…

Le planning est donc énormément chamboulé. De nombreux rendez-vous sont décalés. Pour prendre un nouveau rendez-vous, il va falloir s’armer de patience… Dans un communiqué la Mairie du 15ème indique: « Compte tenu de ces directives de l’ARS et de la tension très forte qui pèse sur l’approvisionnement en doses des centres de vaccination, les Franciliens ne pourront donc pas prendre de rendez-vous sur Doctolib pour une 1ère injection avant la mi-mars.« 

A suivre…