Assemblée Nationale : toujours plus d’argent pour l’immigration

Assemblée Nationale : toujours plus d’argent pour l’immigration

Paris Vox- Face au terrorisme et à l’insécurité croissante, la limitation voir le blocage de l’immigration ne semblent pas à l’ordre du jour pour les députés français. Au contraire, le budget consacré à la gestion de l’immigration, encore une fois augmenté, a été validé par l’Assemblée Nationale.

Les députés ont ainsi approuvé, ce jeudi 5 novembre, le nouveau budget alloué à l’immigration pour 2021.

Malgré l’opposition de principe d’une partie de la droite qui a fustigé une politique migratoire « hors de contrôle » et évoqué l’attentat de Nice dont l’auteur est un jeune tunisien débarqué quelques jours plus tôt à Lampedusa grâce à l’aide des associations pro-migrantes.

Marlène Schiappa a affirmé que le débat annuel sur l’immigration au Parlement aurait bien lieu en décembre et consacré aux négociations européennes entourant le nouveau Pacte sur la migration et l’asile.

Du fait des problématiques liées à la crise du Covid 19, le chiffre des demandeurs d’asile devrait être moins important que les années précédentes mais les chiffres restent considérables.

Selon les chiffres gouvernementaux, en 2020,100 000 demandes d’asile devraient être introduites à l’Ofpra (Office français de protection des réfugiés et apatrides) contre un peu plus de 130 000 en 2019. En 2021, 130 000 nouvelles demandes sont attendues. L’équivalent d’une ville moyenne chaque année, sans compter bien sûr les flots liés à l’immigration clandestine.

Pour faire face à cette situation, les crédits accordés à la gestion de l’immigration augmentent de 2 % pour atteindre 1,85 milliard d’euros pour 2021. Les 37 millions supplémentaires seront notamment utilisés pour créer 6000 nouvelles places d’hébergement de demandeurs d’asile.