Saturé, le centre d’accueil pour migrants de La Chapelle menace de fermer ses portes

Saturé, le centre d’accueil pour migrants de La Chapelle menace de fermer ses portes

Paris Vox – L’association Emmaüs, qui gère le centre d’accueil de la Porte de la Chapelle, met la pression sur le gouvernement. Face  à une situation bloquée, un centre saturé et un manque de moyens pour affronter l’afflux continuel de nouveaux migrants clandestins, l’association aurait menacé de fermer ses portes.


Selon Le Parisien, les membres de l’association dénoncent la baisse du nombre de places proposées chaque semaine par l’Etat pour reloger les personnes accueillies dans le centre de la Chapelle. Pour eux l’Etat ne prend pas ses responsabilités et ne leur donne aucune visibilité à moyen et long terme. Ils réclament au minimum 50 sorties (et donc replacements) par jour pour compenser les 50 nouvelles entrées quotidiennes.

Le centre devrait normalement déménager sur un autre site le 31 mars prochain. Au grand soulagement des riverains qui ont vu leur quartier se transformer progressivement en véritable bidonville.

Fermer le menu