Etampes (91) : un sapeur-pompier visé par un tir d’arme à feu

Etampes (91) : un sapeur-pompier visé par un tir d’arme à feu

Paris Vox – Nouvelle étape dans la guérilla de plus en plus intense menée par les bandes de banlieues contre tous les symboles de l’état français.  Hier soir, lors d’une intervention pour éteindre un incendie de véhicule, un soldat du feu a été blessé au mollet par un tir d’arme à feu.

Les faits se sont déroulés peu avant minuit  dans le quartier Guinette à Etampes. Le projectile a traversé le mollet du pompier.

Une enquête a été ouverte et confiée à la sûreté départementale de l’Essonne pour établir les circonstances exactes  de cette agression qui marque un nouveau palier dans la violence dont sont de plus en plus souvent victimes les équipages de pompiers. Ces derniers sont d’ailleurs de plus en plus  excédés de l’apparente impunité dont bénéficient leurs agresseurs, aucune mesure véritablement dissuasive n’étant mise en place pour assurer leur sécurité.

De leur côté, les pouvoirs publics se félicitent que cette soirée du 14 juillet se soit révélée «  plus calme  » que l’année dernière dans l’ensemble du département. Un calme tout relatif, car s’il y a eu moins de feu de voitures et moins d’incendies de poubelles, les tirs de mortiers d’artifice, visant notamment les forces de l’ordre, eux sont en augmentation