Agressions de policiers en banlieue dimanche soir

Agressions de policiers en banlieue dimanche soir

Paris Vox – Le dimanche soir n’est un moment agréable pour personne. Encore moins pour les policiers qui patrouillaient dimanche soir dans les banlieues de Mantes-la-Jolie, des Mureaux ou encore de Saint-Germain-en-Laye. A deux heures d’intervalle, trois patrouilles de policiers ont été agressées par ce que Le Parisien qualifie de « jeunes gens ».

Les hostilités ont commencé à 19h à Mantes-la-Jolie, c’est une quarantaine de «  jeunes  » qui ont décidé de barrer la route à une patrouille de police. Ce n’est qu’à coups de grenades de désencerclement que les policiers ont réussi à se sortir du guet-apens et revenir sur leurs pas.

Peu avant 21h, c’est à Saint-Germain-en-Laye, dans le quartier «  sensible  » du Bel-Air que des forces de l’ordre ont fait l’heureuse rencontre de «  jeunes  » qui refusaient d’obtempérer à un contrôle d’attestation dérogatoire au confinement. Les jeunes se sont mis à insulter et à cracher sur les policiers municipaux, qui sont repartis sans demander leur reste, officiellement pour ne pas blesser les personnes âgées présentes aux alentours…

Enfin, c’est aux Mureaux, ville d’Ile de France malheureusement trop souvent présente dans ce genre de fait divers, qu’une agression de policiers a eu lieu vers 21h15, lors du contrôle d’un véhicule par les forces de l’ordre, une vingtaine de «  jeunes  » sont apparus pour marquer leur désapprobation violente vis à vis du contrôle. Là encore, seule une grenade aura permis aux policiers de quitter les lieux.

Des agressions, qui étaient déjà monnaie courante avant la mise en place du confinement, ne semblent pas s’être arrêtées depuis l’arrivée du COVID-19 en France, bien au contraire…