Eric Pliez de l’associatif au politique

Eric Pliez de l’associatif au politique

Paris Vox – La tête de liste de « Paris en commun », la liste menée par Anne Hidalgo est une figure du monde associatif parisien. Cette candidature est-elle compatible avec ses fonctions ?

Le nom d’Eric Pliez n’est pas forcément très connu. Pourtant l’homme est impliqué depuis longtemps dans le milieu associatif parisien. Il est en effet Directeur Général de l’association « Aurore » et Président du « Samu Social Paris ».

L’association Aurore « héberge, soigne et accompagne »  les personnes en situation de détresse. Outre des maraudes à destination des SDF ou des migrants, l’association met en place des hébergements et des lieux de vie pour des personnes en marge de la société.

Le Samu Social est une organisation qui vient en aide aux personnes démunies. De jour comme de nuit, on peut contacter le 115 pour venir soutenir un SDF. Le Samu Social se mobilise ensuite pour trouver des logements d’urgence et apporter du réconfort aux exclus à travers les maraudes.

Ces deux organisations citées précédemment reçoivent des subsides conséquentes de la Mairie de Paris. Le Samu Social Paris a par exemple reçu une subvention de 6 932 879 € en novembre.

Aussi on peut se demander si la candidature d’Eric Pliez est compatible avec ses fonctions actuelles. Quelle attitude un maire hostile à Anne Hidalgo qui serait élu pourrait avoir face à un opposant politique réclamant ensuite des subventions  ? Avec quelles conséquences pour les associations que représentent Eric Pliez… Mélange des genres et conflits d’intérêts ?

Fermer le menu