Bobigny (93) : un policier se suicide au tribunal

Bobigny (93) : un policier se suicide au tribunal

Paris Vox – Le malaise policier ne semble que s’intensifier.  Un gardien de la paix s’est donné la mort avec son arme de service dans le dépôt du tribunal de Bobigny.

Cet acte désespéré est le 52e au sein de la police depuis l’année.

Le corps sans vie du policier a été retrouvé ce matin tôt dans le dépôt du tribunal.

Agé de 33 ans, était membre de la brigade de nuit de la compagnie de garde du Palais de justice depuis plusieurs années. C’est ce service qui gère les déplacements de détenus au sein du tribunal.

L’inspection générale de la police nationale a été évidemment saisie.

Ce nouveau drame risque d’alourdir encore un peu plus le climat au sein des forces de police, quelques jours après le massacre qui a ensanglanté la préfecture de police de Paris.

Surcharge de travail, manque de reconnaissance, violence omniprésente, défiance de plus en plus grande de la population… les forces de police du gouvernement Macron semblent véritablement « au bout du rouleau ».

Fermer le menu