Etampes (91) : le domicile d’un élu LFI visé par un incendie criminel

Etampes (91) : le domicile d’un élu LFI visé par un incendie criminel

Paris Vox – Vendredi soir, le domicile d’un conseiller municipal d’opposition de La France insoumise (LFI) à Etampes (Essonne) a été l’objet d’un incendie de nature criminelle.

Selon le parquet  : «Il y a eu deux départs de feux, un depuis un véhicule garé devant (le domicile) qui s’est propagé à la maison, l’autre dans le garage, et du liquide inflammable a été retrouvé. Cela confirme la nature criminelle de l’incendie». Le caractère préparé et volontaire de l’incendie ne fait donc aucun doute.

Si l’élu était absent au moment du départ de l’incendie, sa femme et ses enfants eux étaient bien présents dans la maison visée.

Une enquête, confiée à la Sûreté départementale, a été ouverte pour «dégradations volontaires par substances incendiaires».

Les victimes de leurs côté ont  porté plainte pour tentative d’homicide.

Si aucun élément pour le moment ne permet de déterminer les causes et motivations des responsables de cet incendie, l’élu LFI, quant à lui, semble persuadé qu’il s’agit d’un acte « politique »

Ainsi, il a déclaré  : «Mes adversaires semblent avoir beaucoup à perdre pour en arriver à ces extrémités».

Son parti de son côté a demandé au ministre de l’Intérieur Christophe Castaner et aux autorités « de vérifier le lien probable entre ces exactions et l’activité politique de Mathieu, dont ce dernier est convaincu».

Fermer le menu