Des familles de djihadistes portent plainte contre Jean-Yves Le Drian

Des familles de djihadistes portent plainte contre Jean-Yves Le Drian

Paris Vox – Ne reculant devant aucune indécence, une dizaine de familles de femmes et d’enfants islamistes « français » retenus dans des camps kurdes en Syrie pour avoir rejoints les fanatiques sanguinaires de l’Etat islamique ont déposé en juillet et en septembre des plaintes auprès de la Cour de justice de la République (CJR).

Ces  plaintes ont été déposée pour «  omission de porter secours  » et visent le ministre de l’Europe et des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian.

Les avocats des familles d’islamistes,  Marie Dose, Henri Leclerc et Gérard Tcholakian reprochent au ministre de refuser, de manière «  pesée, volontaire et intentionnelle  », de rapatrier ces femmes et ces enfants de jihadistes français alors qu’ils seraient «  en situation de péril  », les autorités locales ayant sans doute l’intention de leur faire payer les crimes auxquels ils ont participé ou qu’ils ont cautionné.

La commission des requêtes de la Cour doit désormais se prononcer sur la recevabilité des plaintes. Le Quai d’Orsay quant à lui s’est lui défendu de toute inaction.

«  Les mineurs retenus dans le nord-est syrien se trouvent dans des camps placés sous le contrôle des Forces démocratiques syriennes. Ils ne sont donc pas sous le contrôle effectif de la France  » a-t-il notamment expliqué.