Affaire Epstein : vers une enquête française ?

Affaire Epstein : vers une enquête française ?

Paris Vox – La mort de Jeffrey Epstein ne doit pas pour autant signifier la fin de la recherche de la vérité pour les victimes. C’est en substance ce que dit le communiqué de Marlène Schiappa et Adrien Taquet. Marlène Schiappa est Secrétaire d’État chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes et de la Lutte contre les discrimination. Adrien Taquet est lui Secrétaire d’État auprès de la ministre des Solidarités et de la Santé. Nous publions ce communiqué.

Communiqué de Marlène Schiappa et Adrien Taquet

À la suite d’une enquête des autorités américaines, le milliardaire Jeffrey Epstein a été inculpé le 8 juillet dernier d’exploitation sexuelle de mineures et d’association de malfaiteurs en vue d’exploiter sexuellement des mineures.

Sa mort en prison met fin à la préparation du procès prévu initialement en 2020 et laisse ainsi de nombreuses questions sans réponse.

La mort de M. Epstein ne doit pas priver les victimes de la justice à laquelle elles ont droit : c’est une condition essentielle à leur reconstruction, c’est aussi une condition à une protection plus efficace à l’avenir d’autre jeunes filles face à ce type de réseaux organisés, face à ce type de prédateurs.

L’enquête américaine a mis en lumière des liens avec la France. Il nous semble ainsi fondamental, pour les victimes, qu’une enquête soit ouverte en France afin que toute la lumière soit faite.

Nous rappelons à cette occasion notre détermination entière à protéger les jeunes filles des violences sexuelles et notamment des réseaux d’exploitation criminelle, qui donnera l’occasion à de nouvelles mesures lors du dernier trimestre de l’année.

Fermer le menu