Les livreurs de repas contre « les courses à deux balles »

Les livreurs de repas contre « les courses à deux balles »

Paris Vox – De nombreux livreurs de repas ont manifesté samedi à Paris pour s’opposer à la réforme tarifaire faite par Deliveroo. Ils dénoncent la mise en place de « courses à deux balles ».

L’arrivée des téléphones intelligent et des applications mobiles ont révolutionné le commerce. Des pans entiers de l’économie sont repensés. On a souvenir de l’arrivée des chauffeurs Uber et des autres marques de VTC. Cela ne s’est pas fait sans difficulté à l’époque. Dans le secteur de la livraison de repas à domicile, l’ubérisation a également frappé.

Les livreurs de repas qui sont auto-entrepreneurs à l’instar des chauffeurs Uber se sont rassemblés samedi à Paris. Ils dénoncent la suppression du montant minimum pour les petites courses. Avant la réforme appliqué unilatéralement, les livreurs touchaient 4,70 € minimum pour une course. Dorénavant, certaines courses sont facturés moins de trois euros.

De nombreux livreurs de repas se sont mobilisés à Paris samedi 3 août.

Le cofondateur du Collectif des livreurs autonomes parisiens sur RT France

Fermer le menu