Arrestations à Boissy Saint Léger sur fond de guerre de la drogue

Arrestations à Boissy Saint Léger sur fond de guerre de la drogue

Paris Vox – Quatre « jeunes » de Boissy Saint Léger ont été mis en garde à vue ce lundi par les forces de l’ordre. Ils sont accusés d’avoir jeté des projectiles sur une voiture de police, à quelques encablures du commissariat de cette ville du Val de Marne.

Les quatre jeunes appréhendés appartiendraient à une des bandes qui mettent depuis un certain temps Boissy à feu et à sang. Depuis plusieurs semaines en effet, plusieurs bandes rivales s’affrontent dans le quartier de la Haie Grisselle où des fusillades ont eu lieu début mai. Depuis, les forces de l’ordre tentent tant bien que mal de reprendre le contrôle de ces quartiers, laissés depuis trop longtemps aux mains des trafiquants de drogue.

L’attaque contre la voiture de police serait d’ailleurs des représailles envers la police suite à leur saisie d’armes de gros calibres. Les trafiquants seraient indisposés par la présence en force de la police dans leurs terrains de jeux depuis le début du mois, les poussant à attaquer les gardiens de la paix de façon ouverte depuis la semaine dernière. Le commissariat est devenu, en 10 jours, la cible de nombreuses attaques aux cocktails Molotov ou à l’acide, cette dernière envoyant plusieurs policiers aux urgences.

Une véritable situation de guerre  qui illustre parfaitement la tragique réalité des banlieues franciliennes.

Fermer le menu